Association du CFD à la Ligne Verte

Roger Lagrave

 

 R Lagrave

2017 06 10 Les Ayres Roger Lagrave DPNK 2

2019 06 08 Les Ayres Roger Lagrave DPNK

6 janvier 2021

C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de Roger Lagrave Président d’Honneur de l'association Du Céfédé à la Ligne Verte.

Roger était un enseignant à la retraite, grand marcheur, grand conteur, grand écrivain, grand jardinier qui mettait son savoir au service de tout un territoire et de tous ses habitants.

Il diffusait la culture au travers de revues qu’il vendait lorsqu’il ne les donnait pas.
Il aimait recevoir de façon informelle pour échanger dans la plus grande discrétion.

Modeste, il ne cherchait pas les honneurs.

Il est bon de rappeler ici qu’il voulait lui aussi organiser le centenaire du Céfédé en 2009. Nous l’avons tout de suite contacté pour lui dire qu’il valait mieux nous regrouper et travailler ensemble, ce qu’il accepta et qui permit le succès que l’on sait, et sa fidélité à notre association fut exemplaire.

Nous adorions le voir arriver avec sa petite table et sa petite chaise de camping pour vendre ses livres lors de la fête de la transhumance et de Champdomergue.
Il s’était tellement approprié le projet de ligne verte des Cévennes qu’il lui avait consacré plusieurs articles et revues, notamment « Raconte moi la Ligne Verte ».

Il nous quitte à près de 98 ans laissant une œuvre considérable et surtout un grand vide. Encore un grand ami de la Ligne verte qui s’en va.

Il est parti rejoindre Marcel, Francis, Richard, Jean Claude, Roger et tous ces autres bénévoles remarquables.
Puisse leur esprit nous guider et guider le territoire. 

Guy Benoit, Président de l'association du CFDà la Ligne verte

 

Et voici un hommage par Marineta Mazoyer, petite chronique dite à Radio Interval,  "en hommage à Roger Lagrave qui a partagé tant de nos moments festifs au CFD et qui reste un passeur de mémoire du pays"

La passa es totjorn un pauc tristoneta emai se gardam lo moral...L’es encara mai, que d‘amics se son esvalits aquest’ivèrn. Après Marcel Podevinha cavilha obrièira del CFD e amic, devoat e benvolent, sèm tristes de l’esvaliment d’una figura bèla de Losera : es l’autor e editor de la Sala Prunet, nòstre amic Rogièr Lagrave qu’a rejonh las nèblas cevenòlas.

Lo vesiam cada annada a l’estiva a las Airas amb sa tauleta e sos recuèlhs totjorn modestament mesclat amb los productors e artesans. Paucparla, èra un òme savi, disent sonque lo necessari.

Se caliá cabussar dins sos librets per se trachar de la prigondor, la finessa, la poesia de sas cèrcas.Vendiá, quand vos los ofrissiá pas, cada libret colorat del papièr glaçat a un prètz modic.Pas un subjèct del país que sia pas evocat, amb dichas, devisas, poèmas, illustracions...

Dempuèi : C’était la guèrre des Camisards, leurs récits, Les Hautes Cévennes, ce pays qui fut détruit, Rendez-vous aux trois fayards, les prédicants : David Quet, Françoise Brès prédicante-Esprit Seguier raconte.

Il écrivit les enfants, les hommes, les pierres et monuments et leur histoire dans le pays- - des menhirs, des dolmens en Lozère- Les 7 menhirs de la Vieille, - La Lozère-- Raconte-moi Florac - Tistou à travers le pays de Florac A travers l’Aubrac avec Pierrounet- Mémoire floracoise - Comment se peupla la Lozère- Mende Roman de la cathédrale, - le trésor de Bertrand Du Guesclin- Le plan de Fontmort, - Champdomergue, Urbain V. Des croix en Lozère...

D’un cap a l’autre del pais !

Il parla de ses paysages, de ses arbres, de ses animaux mythiques : - Sous les châtaigniers- Autrefois dans nos forêts, les loups, - L’appel des forêts de Lozère- Les dits de la bête - Le poil de la bête-- Les mémoires de Grisou un âne cévenol - Des moutons et des hommes en transhumance, des récits de transhumance-Voyage avec un anglais à travers les Cévennes ou Les mémoires de Modestine... j’ignorais qu’il avait parlé d’elle avant moi !

- Il en célébra aussi les gourmandises naturelles : La Lozère est un plateau de fromages Les saucisses farfelues de Lozère, de Langogne, de Saint-Chély-d'Apcher, de Florac, aux blettes, aux choux, aux orties. Célébration de la chèvre cévenole et du pélardon.

Merveilleux conteur, il n’est pas de légende qu’il n’ait retrouvée ou transformée depuis :

-La Lozère terre de légendes- Contes de la forêt de Mercoire- On a volé la peyro-plantado- Des contes dans votre soupe- Contes de mon jardin...

Il se disait lui-même : « le conteur de la Bête, conteur de loups, de châtaignes et de châtaigniers, de drailles et de transhumances, de la guerre des Cévennes, Conteur de Nadal dans la Lozère sous la neige ».Il n’oublia pas non plus de parler de son métier d’instituteur à travers le livre de Brutus Cazals instituteur en Cévennes et de celui de libraire. Maître Vidal, colporteur-libraire, sur les chemins du Mont-Lozère.

Et je ne cite que les livres écrits depuis vingt ans.

Il évoqua tout au long ce « pays des Ideous », ces gens cévenols qui ont tant d’idées même difficiles à atteindre, dont il faisait partie et il était naturel en ce sens d’écrire - Randonnée de la ligne verte, en hommage à ceux qui œuvrent pour cette ligne verte qui va cheminer sur le tracé du CFD.

Nous lui avions fait plaisir en jouant des saynètes traduites au cours d’occitan de St Privat de Vallongue sur la résistance des ânes, des abeilles, des merles e même de cogorlas en faveur des camisards pour mettre en échec les dragons du roi...

Pour ma part je dois avoir un tiers de ses livres et je comptais lui commander les titres qui me manquaient... Je n’en ai pas eu le temps.

Il me reste le plaisir de lui avoir donné à sa demande un poème écrit en occitan sur la « Vieille morte » montagne parcourue souvent en randonnée, avec l’ami Georges Peladan et mon mari.

Je n’oublie pas et j’en suis toujours émue qu’il m’écoutait à Radio Interval et que s’il souhaitait qu’un texte soit lu en occitan, il voulait que ce soit par moi.

Je ne l’ai pas connu au temps où il contait toutes ses belles histoires... Heureusement ses livres restent des témoignages fidèles de ce véritable passeur de la mémoire de tout un pays.

Mercé Rogièr per aquela òbra granda sus totas las facietas del país. La Cevena a perdut un contaire que rejonh son istòria.

Marinette Janvier 2021

 


 

Actualités

Thumbnail   Le rassemblement de Champdomergue 2021 aura lieu le dimanche 12 septembre prochainvoir...
Thumbnail     La traditionnelle Fête du CFD perpétuée depuis le centenaire de 2009 a eu lieu ledimanche 25...
Thumbnail   Fête de la transhumance/Total Festum aux Ayres : rendez-vous en 2022... Comme chaque année, la Fête...
Thumbnail L'association a publié le numéro 21 (juin 2021) de son bulletin d'information : Le Lien. Vous y...
Thumbnail ​   6 janvier 2021 C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition de Roger Lagrave,...
Thumbnail ​   Marcel Poudevigne, un nom qui aura marqué tout un territoire, s’en est allé brutalement le 12...

© www.ducfdalaligneverte.fr